DÉMOCRATIE DIRECTE

Projet pour la création citoyenne d'un système politique démocratique alternatif

Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   

Calendrier Calendrier


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Projet pour la création citoyenne d'un système politique démocratique alternatif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Admin


Admin

Projet pour la création citoyenne d'un système politique démocratique alternatif

Introduction                                                                                  

Se projet a vu le jour le 8 février 2016 lors d'une conférence d’Étienne Chouard professeur d’économie et de droit à Marseille,pour ceux qui ne le connaisse pas, c'est une personne qui aborde avec subtilité des sujets importants concernant la société actuelle, ses injustices et les incohérences dont elle est victime.

Nous tenons avant tout à dire un mot sur Étienne Chouard qui mérite d’être connu et reconnu pour son travail et son intellect, mais aussi pour sa disponibilité, sa gentillesse, sa patience, sa pédagogie et surtout son courage, car les sujets qu'il aborde sont complexes et dangereux.

En effet parler de démocratie en France est presque tabou. Quiconque s’autorise cet écart est bâillonné par les médias, la classe politique et les lobbies , la mise en place d'une vraie démocratie en France, comme partout dans le monde, étant bien évidemment problématique, pour ne pas dire catastrophique pour eux.

Plus curieusement, on peut aussi se rendre compte que l'idée d'une démocratie citoyenne en France peut engendrer une certaine animosité de la part de certains individus qui ne comprendront pas un message pourtant aussi légitime que l'institution d'une vraie démocratie en faveur du bien commun.
Pourtant à l'évidence Mr Chouard fait partie de cette petite communauté de gens qui consacre leur vie pour une cause qui concerne tous les citoyens du Monde.
Ce n'est pas seulement un « lanceur d'alerte », mais une personne qui, par son talent pédagogique,permet à chacun de s'impliquer pour devenir lui-même utile et constructif,et offre à tout a chacun le loisir de participer à la création d’une nouvelle société plus juste.
En ouvrant notre esprit, il nous pousse à nous engager dans un processus de réflexion plutôt que de nous imposer les normes que l'on cherche à nous inculquer dès notre plus jeune âge et qui s'intègrent à un processus de conditionnement lobotomisant voulut et organisé par nos dirigeants.
Le thème de la conférence concernait la démocratie citoyenne. Je ne pourrais pas vous synthétiser son discours qui s’avère trop riche et condenser pour vous le résumer en quelques mots.
Je vous invite donc à faire vos propres recherches sur internet où vous trouverez des vidéos de ses interventions ou tout simplement d'assister à l'une ou même plusieurs de ses conférences.
Des vidéos de cette intervention est visible sur notre page Facebook Démocratie Directe.


« Pour trouver des solutions, faut-il encore chercher l'origine du problème. »

Tout d'abord il est important que vous sachiez qu'il n'est pas question pour nous de blâmer le peu d’attrait que le peuple Français accorde à la politique de son pays.
Cette démotivation collective est orchestré par nos dirigeants et intégré dans un  système éducatif dont l'objectif l'objectif est une volonté profonde de laisser les citoyens à l'écart de toutes initiatives,décisions et même réflexion dans se domaine ,nous appellerons cela le bromure organisé qui aura pour but de nous faire croire que nous somme incompétent et de toute façon impuissant face à des affaires qui nous dépasse.
Qui somme nous ?

Nous tenons à préciser que c'est par conviction que Démocratie Directe est indépendant,n’adhère à aucuns parties existants et n'est soumis à aucune influence médiatique ou lobbyiste.Nous travaillons sur se projet bénévolement et notre seul statu est celui de citoyens libre.
Pourquoi existons nous ?

A une période préélectorale charnière et dans une situation contextuelle d’extrême urgence au vu des perspectives que nous réserve la politique actuelle et à venir,notre  volonté correspond à un besoin personnel de s'impliquer afin de trouver une alternative face à ce système défaillant mais aussi et surtout afin de contrer un extrémisme latent qui tend à se banaliser.Pour cela il faut prendre conscience qu'il est tout à fait possible d'adapter un autre système plus démocratique à la France,d'autre pays ,comme la Suisse ou plus récemment l'Islande ont déjà compris l'importance d'opérer ce changement.
Pour qui existons nous ?

Cette initiative s'inscrit dans une démarche de très petite ampleur puisque populaire et  s'adresse,sans distinction d'âges ou de sexes, de convictions religieuses ou intellectuelles , quelque soit la couche sociales à laquelle vous appartenez ou vos origines, à toutes personnes désireuses de changer le cours d'une catastrophe annoncé.
Votre implication dans un projet alternatif est non seulement un droit mais,dans l'état actuel des choses,devient également un devoir en tant que citoyen aimant son pays puisqu'il s'agit de reprendre le contrôle d'une France en déperdition, décrédibilisé au niveau international,qui a vendu son âme au profit d'un capitalisme débridé et converti ses valeurs morales contre des valeurs financières fictives.
Dans qu'elle but existons nous ?

L'idée principale de cette démarche étant qu’un jour, d'une façon ou d'une autre, le peuple réagira aux abus de pouvoir et aux ingérences flagrantes dont les politiques actuels font preuve en autorisant en toute impunité le capitalisme ultra libéral. Capitalisme globalement nocif et qui en aucun cas ne devrait prévaloir sur le bon sens et le bien commun.
Ce jour arrivera donc inexorablement sans pour autant que l’on ne sache quand ni par quels mécanismes, ni comment il se traduira.
Mais en ce jour où le peuple décidera enfin de revendiquer sa souveraineté, il faudra être prêt à se reconstruire.
C'est en redéfinissant  la structure même de notre société sur des bases mieux adaptées et plus saines que nous y arriverons .
Mais notre but ultime et que cette transition s’opère sans violence et le fait d’être bien préparé diminuera notre sentiment d'impuissance et donc notre colère.


Est-il nécessaire de réformer la Constitution française ?

En effet il le faut,la constitution actuelle,stipule qu'elle doit être rédigée par le peuple ,mais ceci a été détourné  par le fait que nous soyons en démocratie représentative et que de ce fait,les députés soient supposé représenter le peuple.Cet écueil ne peut être rétabli que par une rédaction directe de la constitution par le peuple.

Contextes et cheminements

Concernant l'atelier « Créer une nouvelle constitution » qui a suivi le débat et qui consistait à travailler par petits groupes pour ré-imaginer les bases d'une constitution citoyenne démocratiquement viable , nous pensons sans vouloir aucunement être présomptueux que le fait de vous soumettre les résultats de cette ébauche peut être  utile afin d'alimenter cette initiative par le biais de notre forum et continuer ensemble ce qui a été commencé.
En partant du principe que la seule vraie démocratie est une démocratie en connexion directe avec le peuple, nous avons lors de cet atelier, tout de suite fait face à un paradoxe.
Comment réécrire une constitution qui se veut démocratique, si nous ne sommes que cinq personnes à en redéfinir son fondement ?

Il s’avère que l'exercice a été aussi complexe qu’instructif.
Nous avons finalement, par consensus avec les membres du groupe, réussi à tomber d’accord sur une base de travail nous permettant de réaliser cette ébauche qui n'a évidemment rien de définitif...

Le cheminement de notre réflexion fut d'établir avant tout le moyen le plus démocratique de localiser le précepte de base concernant l'établissement de cette nouvelle constitution ce qui a aboutie à se premier article :


Article 1 de la nouvelle constitution :
La constitution doit être pensée par le peuple, pour le peuple directement.



Notre conviction étant que, de nos jours, grâce à l'outil informatique, rien ne s'oppose plus à la consultation du peuple sur les bases d'une constitution censée le régir et qui le concerne donc directement . Il est logique et normal que chacun ait la possibilité d’être consulté et puisse s'exprimer sur ce sujet.
La création d'une plate-forme informatique citoyenne,sécurisée et ouverte,dans un format adapté à se genre initiative tel qu'un Crowdsourcing ou externalisation ouverte en français,permettrait à chacun de pouvoir s'exprimer et voter en ligne , un système jusqu'alors réservé aux paiement en ligne pourrait s'y joindre pour pouvoir en assuré la sécurité .
Ceci constitue, selon nous, le point de départ incontournable qui rendrait non pas possible,puisque la chose l'est déjà par le vote plus traditionnel,mais surtout beaucoup plus interactif , rapide et donc efficace pour accueillir une future démocratie dans des conditions optimales.
Se point correspond donc au chantier parallèle indispensable afin que ce projet puisse voir le jour sur des bases solides.


 Sur quelle modalité redéfinir les bases de notre constitution ?                      

L'article 1 de cette nouvelle constitution n'a qu'une valeur symbolique dans l'état actuel des choses et nous avons vite compris que pour pouvoir respecter cet article nous devions résoudre un certain nombre d'interrogations.
Notre réflexion s'est portée sur plusieurs thèmes concernant les moyens d'organiser, d'impliquer, de rassembler, de légiférer, de voter, d'adopter, et surtout à échéance  de contrôler cette nouvelle constitution afin qu'elle soit respecté à tous les niveaux sans interprétations ou détournements possible comme c'est malheureusement le cas actuellement .

Chaque thème étant un chantier,à part entière,à réaliser par nous/vous en tant que citoyen...

Une ébauche secondaire concernant cette organisation s'est donc imposée en toute logique à notre groupe de travail.
Selon nous, cette organisation ne devrait pas alourdir les clauses d'une constitution qui se doit d’être concise et abordable par tous.

Néanmoins nous pensons qu'il est important de vous la soumettre sous forme d'alinéa, afin de structurer de façon très précise les bases du travail à réaliser pour établir toutes les modalités de chaque article constitutionnel tout aussi précisément.

Vous le verrez, cette organisation pourrait très bien être adaptée à la modification de toutes constitutions préexistantes telle que « La Constitution Européenne », « Le Préambule de la Constitution du 27 octobre 1946 », « La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 », « Les Droits naturels », « Les Droits civiques » ou  « Le Code pénal »...
Ceci dans l'idée d'envisager d'éventuelles réformes et afin de les faire respecter sans passe-droits ni garde-fous possibles bien évidemment, sachant que selon Mr Chouard, dans les Constitutions actuelles, « les fous, c'est le plus souvent nous » (le peuple) ...

Notre /votre travaille commence maintenant


Article 1 de la nouvelle constitution :
La constitution doit être pensée par le peuple, pour le peuple directement.
 
Article1 alinéa (a) : La constitution doit être étudiée, légiférée et adoptée au niveau communal, départemental ,régional et national par une assemblée constituante volontaire et pré-inscrite (prévoir un recensement précis et un questionnaire sur lequel s'appuyer concernant ces volontaires afin de facilité la sélection désireuse de participé au tirage au sort).
Un tirage au sort serait alors effectué après avoir établit par panel représentatif de citoyens de tous âges et de sexe, de conviction politique, de conviction religieuse et issue de couches sociales différentes, afin de travailler sur des bases saines et impartiales.
Les résultats seraient ensuite soumis au vote des citoyens de ces communes,de ces département et de ces régions afin que chaque spécificité socioculturelle, géographique et environnementale soit reconnue et prise en compte au niveau national.
La finalisation d'une mesure au niveau national, devra passer par l'intervention de groupes ou d'individus élus par les habitants des communes, des département et des régions concernées et être reconnus à-même de représenter leurs intérêts face à une assemblée constituante nationale.
Après légifération, la décision sera rédigée et soumise à un référendum avant d’être « définitivement » validée.

Article 1 Alinéa (b) ; La Constitution doit être votée par référendum dont les principes doivent  être définis dans cette même Constitution.
Sur ce point, nous avons réfléchi aux modalités du référendum : faut-il une majorité qualifiée (à 70%, 60% ?), une majorité absolue (à 50%) nous semble être antidémocratique… Cette majorité est-elle celle exprimée par les votants ? Ou les inscrits ? (Sachant que cette seconde option donnerait un poids aux non-nistes et aux abstentionnistes et n’est pas de ce fait très démocratique). Sur ce point, nous avons aussi abordé la nécessité de réformer le vote blanc : il doit pouvoir exprimer un désaccord vis-à-vis de toutes les propositions et doit être comptabilisé comme tel. En cas de majorité de votes blancs, de nouvelles propositions/élections doivent être proposées/organisées.
Notre groupe a retenu comme préférence une majorité qualifiée (à minimum 65%) de votants.

A également été abordée la question d’organiser des Quorums…
Pour des sujets concernant des problèmes spécifique (très localisés et ne touchant qu'un très petit nombre de personnes ou de métiers en particulier ).
Un référendum portant sur l'objet mentionné peut-être organisé à l’initiative d’un seul citoyen (ou d’un seul parlementaire, s’il y en a). Cette initiative prend la forme d’une proposition de loi par les acteurs concernés. Elle sera traitée par une assemblée de citoyens tirés au sort par panel représentatif qui jugeront de sa pertinence et la soumettrons dans le cas échéant, un référendum national (dont les modalités restent encore à préciser.)
D’une manière générale, il convient de favoriser la décision consensuelle.
Ceci clôture pour l'instant notre collaboration physique mais nous restons en contacte informatique pour donner une suite à ce travail .

Cette constitution devra ouvrir les portes de la 6e République et inscrira nos valeurs en lettres d'or dans l'histoire de notre Pays


Il reste énormément à faire et c'est pour cela que l'initiative « Démocratie Directe Votez Pour Vous » existe.
Nous vous proposons des exemples de certains sujets à examiner et sur lesquels il faudra nous faire des propositions afin que nous puissions compléter se projet. Vos interrogation et vos objection nous intéresses car ce sera grâce au dialogue et à nos divergences que nous réussirons à faire consensus.
Voici donc une première partie du travail effectué et à effectuer pour établir les fondation sans failles d'une constitution équitable et démocratique .


Résolvons ensemble certaines problématiques concernant l’instauration d'une assemblée constituante.

Exemple :

Concernant les différents intervenants, il devra exister une clause basée sur le principe de précaution (par exemple en fonction de ses antécédents judiciaires...)

Sur quelle base établir le système de rémunération des intervenants ?
Comment permettre aux intervenants de se rendre disponibles malgré leurs impératifs professionnels ou familiaux ou de pouvoir s'exempter de ce que j'appellerais « l’acte citoyen dans l’intérêt du bien commun » .
Comment remplacer un intervenant qui ne peut ou ne veut pas participer à « l’acte citoyen dans l’intérêt du bien commun ».
Est-ce indispensable de monopoliser des personnes physiquement si la technologie actuelle peut finalement dors et déjà nous en dispenser ?

Et bien d'autres questionnements et modalités à aborder parfois techniques,parfois  étiques ou morales et qu’il est important d’anticiper pour que le jour « J » nous soyons prêt.


Créativité et Anticipation

Encore une fois dans une logique de bon sens  nous nous sommes permis de réfléchir à un deuxième article, qui sera de toute façon assujetti à votre assentiment et votre participation pour être complété...

Article 2 de la nouvelle constitution :La constitution peut à la demande du peuple être soumise, à tout moment, à une réforme étudiée et votée au suffrage universel direct.

Le cheminement de cette réflexion étant que les choses allant à la vitesse où elles vont, les enjeux sociaux ou environnementaux peuvent être différents en fonction d'un point géographique ou d'une génération à une autre...
La nouvelle constitution doit prévoir un moyen intrinsèque d’être revue par le peuple en fonction de ses besoins pour ne pas rester engluée dans des mesures contraignantes et inadaptées.

Quelle Démocratie pour la France?

« Si la politique était une question de temps, la dictature serait alors la plus efficace... » Francis Dupuis-Déri


Voulez-vous plutôt une démocratie représentative (mais mieux réglementée), une démocratie participative,ou plutôt une démocratie directe ? (idéale mais particulièrement complexe et longue à mettre en place) Ou pourquoi pas un mix de toutes ces démocraties,qui n'appartiendraient pas forcément à un standard préétabli ?

La réflexion tout comme la démocratie ne doivent pas être unilatérale , il est primordial de définir tout d’abord dans la quelle nous voulons évoluer avant d'entreprendre une révision de la constitution actuelle.

Soyons conscient qu'une nation qui devient démocratique est une nation qui,dans un premier temps, devra prendre le temps que nous appellerons :


Le temps nous est compté


Le temps de nous remettre d'un traumatisme que nous appellerons,

« Le diviser pour mieux régner »

Le temps de se reconstruire en tant qu'individu.
En France le peuple a perdu l'habitude de s'exprimer, la politique n'est pas un sujet dont on parle facilement même avec ses proches et encore moins en publique.
Ce système politique de partie nous a simplement empêché de former un tout.

Le temps de ce refaire confiance les uns les autre que nous appellerons,

« Le l'union fait la force »

En nous obligeant à consacrer notre énergie à solutionné des problème vitaux d’urgence en travaillant  pour une bouchée de pain afin de se nourrir,se loger,élever nos enfants.
En fragmentant nos capacités intellectuel,en nous obligeant à adhérer à des idées qui n'étaient pas les nôtres.
En nous casant dans des compartiments étriqués qui ne nous correspondaient pas.
Nos dirigeants ont réussi à réduit notre champ de réflexion  à son stricte minimum ,enrayant du même coup toutes chances d’émulsion collective et de rassemblement d'un peuple qui pourtant représenterait une force incommensurable et la solution incontestable à tous nos problèmes .

Prendre le temps de prendre les bonnes décisions que nous appellerons ,

« Le qui va piano va sano »

Nous devrons reprendre le contrôle de notre destin et prendre le temps de rendre transparentes toutes les information en notre possession, d’analyser nos erreurs,de consulter ceux qui savent et d'étudier les impactes positifs et négatifs d'un projet afin d'en évaluer en toute connaissance de cause les risques afin de prendre des décisions qui s’inscriront dans une logique et une perspective basé sur le long et très long terme. Cette façon de procéder nous fera entrer dans les livres d'histoires des petits enfants de nos petits enfants , nous serons à leurs yeux les résistants du XXI eme Siècle qui se serons battue pour leur laisser un monde meilleur.  


Mais avant tout, arrêtons de perdre notre temps que nous appellerons ,

« Le il n'est jamais trop tard »

Arrêtons de perdre ce temps si précieux.
Tous les cinq ans nous assistons impuissant à la même imposture qui nous amène toujours et inexorablement au même résultat.
Des gens qui sembles se prendre vraiment au sérieux et qui ont la science infuse car de toute évidence supérieur au commun du mortel,nous font croire que notre seul alternative pour exercer nos droits démocratiques et notre devoirs citoyens,est de voter pour l'un d'entre eux,de les choisir comme maîtres absolu aux droit divin afin qu'ils nous apporte la bonne parole et nous montre la bonne direction à prendre.
Il s'agit en fait d'une simple diversion pour que nous ne cherchions pas la vérité ailleurs.
Le meilleur moyen de pérenniser la politique d'un pays n'est certainement pas d'en changer tous les 5 ans.
La meilleur solution pour nous préserver nous et notre environnement n'est certainement pas de mettre notre destin entre les mains d'une poignée de riche  manipulateurs corrompues et assoiffés de pouvoir et d'argent.
La meilleur chance d'endiguer la pauvreté et l'iniquité n'est certainement pas de suivre les yeux fermé ces hommes qui n’ont pas idée de ce que peut représenter la faim ou une fin de mois difficile.
La meilleur solution pour ne plus être les complices du pillage des ressources de pays en voie de « développement » engendrant la haine,le terrorisme,les exodes,les guerres dans le monde et alimente notre haine national, n'est pas non plus de suivre ces hommes à la solde de lobbies en tous genres qui nous intoxique,nous pollue et nous tue.    

Le mot de la fin que nous appellerons ,

« La fin justifie les moyens »

Méfiez vous de ce que l'on veux vous faire croire,nous vivions dans un monde de manipulation mental ou l'on ne peut plus croire en ce que nous voyons.
Vous n'avez pas besoin d'un leader pour croire en vos idées,les gens qui veulent accéder au pouvoir ne sont pas fiable car ils adhèrent à une mécanique qu'ils connaissent et maîtrise parfaitement.
Croyez en vous et en vos valeurs et votre capacité à agir en tant qu'individu ,vous êtes  gentil car l'homme est gentil par nature mais on a essayé d'attisé notre haine de l'autre comme on attise des braises sur un feu ,alors suivez plutôt votre cœur.
Vivez vos rêves et ne laissez personne vous dire que c'est impossible car tout est possible.
Ne vous laissez pas faire.

Je n'écris pas le mot fin, car vous l'aurez compris rien n'est fini, ce n'est au contraire qu'un début auquel je vous invite de participer grâce à notre,votre plate-forme sur laquelle vous pourrez vous exprimer librement et de manière constructive pour faire avancer les choses ou sur notre page Facebook  qui est ce qu’elle est, mais qui nous permet dès maintenant de pouvoir prendre enfin notre destin en main et de reconstruire notre avenir... Se projet est désormais le votre alors à vous de jouer et surtout n'oubliez pas pour 2017...

Voir le profil de l'utilisateur http://directedmocratie.forumactif.org

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum